Comment optimiser sa déclaration d’impôt société en 2019?

Comment optimiser sa déclaration d’impôt société en 2019?

Avant de commencer : comprendre les changements fiscaux de 2019

Chaque année, de nouveaux changements fiscaux entrent en vigueur, apportant leur lot de modifications dans le paysage financier. Il est essentiel pour les contribuables de comprendre ces changements afin de pouvoir les appliquer correctement lors de la déclaration de leurs impôts. Dans cet article, nous allons passer en revue les principales modifications fiscales qui ont été mises en place en 2019.

Les tranches d’imposition

La première modification majeure concerne les tranches d’imposition. En effet, à partir de cette année, les seuils de revenus qui déterminent les différentes tranches ont été réajustés. Cela signifie que certaines personnes pourraient se retrouver dans une tranche d’imposition différente par rapport à l’année précédente. Il est donc important de vérifier dans quelle tranche vous vous situez afin de calculer votre impôt correctement.

Voici un tableau récapitulatif des tranches d’imposition en vigueur pour l’année fiscale 2019 :

Tranche Taux d’imposition
Tranche 1 : jusqu’à 9 964 € 0%
Tranche 2 : de 9 965 € à 27 519 € 14%
Tranche 3 : de 27 520 € à 73 779 € 30%
Tranche 4 : de 73 780 € à 156 244 € 41%
Tranche 5 : au-delà de 156 245 € 45%

Les crédits d’impôt

En plus des modifications des tranches d’imposition, il est également important de se familiariser avec les crédits d’impôt qui ont été introduits ou modifiés en 2019. Les crédits d’impôt sont des déductions fiscales spécifiques qui permettent aux contribuables de réduire leur impôt à payer. Voici quelques-uns des crédits d’impôt importants à prendre en compte :

  • Crédit d’impôt pour la transition énergétique : Ce crédit d’impôt vise à encourager les contribuables à effectuer des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Il permet de déduire une partie des dépenses engagées pour le remplacement des équipements de chauffage ou l’isolation du logement.
  • Crédit d’impôt pour la garde d’enfants : Ce crédit d’impôt concerne les frais de garde des enfants de moins de 6 ans. Il permet de déduire une partie des frais de garde engagés pour les enfants qui ne sont pas encore scolarisés.
  • Crédit d’impôt pour les frais de scolarité : Ce crédit d’impôt s’applique aux frais de scolarité des enfants à charge. Il permet de déduire une partie des frais de scolarité engagés pour les enfants qui sont encore étudiants.

En conclusion, il est essentiel de bien comprendre les changements fiscaux qui ont été mis en place en 2019 afin d’effectuer une déclaration d’impôt correcte. Les modifications des tranches d’imposition et l’introduction ou la modification des crédits d’impôt peuvent avoir un impact significatif sur le montant de l’impôt à payer. Il est donc recommandé de se renseigner auprès des services fiscaux ou de faire appel à un expert en fiscalité pour s’assurer de bien prendre en compte ces changements.

Étape 1 : Organiser vos documents et informations fiscales

Comment optimiser sa déclaration d’impôt société en 2019?

En tant qu’inspectrice des impôts, je comprends à quel point il peut être stressant et chronophage de préparer ses déclarations fiscales. Cependant, une étape essentielle pour faciliter ce processus est d’organiser efficacement vos documents et informations fiscales. Dans cet article, je vais vous guider à travers les différentes étapes pour vous assurer d’avoir tous les documents nécessaires à portée de main.

Lire aussi  Comment se connecter au portail RH de La Poste ?

Liste de documents fiscaux à préparer

Pour commencer, voici une liste des principaux documents fiscaux que vous devriez préparer :

1. Les relevés d’emploi : Il s’agit des formulaires fournis par votre employeur et qui indiquent vos revenus et les déductions d’impôts effectuées tout au long de l’année.
2. Les relevés bancaires : Il est important de rassembler tous vos relevés bancaires de l’année en cours, car ces informations sont nécessaires pour établir votre bilan financier.
3. Les relevés de placements : Si vous avez des placements financiers tels que des actions, des obligations ou des fonds communs de placement, vous devrez rassembler les relevés correspondants.
4. Les factures et reçus de dépenses déductibles : Gardez une trace de toutes vos factures et reçus de dépenses déductibles, tels que les frais de déplacement, les frais de garde d’enfants, les frais médicaux, etc.
5. Les formulaires fiscaux : Assurez-vous d’avoir les formulaires fiscaux nécessaires à portée de main, tels que les formulaires de déclaration de revenus et les formulaires de déductions.

Organiser vos documents fiscaux

Une fois que vous avez rassemblé tous les documents fiscaux nécessaires, il est essentiel de les organiser de manière méthodique. Voici quelques conseils pour vous aider :

  1. Créez des dossiers : Utilisez des dossiers ou des classeurs pour chaque catégorie de documents fiscaux. Par exemple, vous pouvez avoir un dossier pour les relevés d’emploi, un autre pour les relevés bancaires, etc.
  2. Étiquetez les dossiers : Pour faciliter votre recherche ultérieure, étiquetez chaque dossier avec le type de documents et l’année correspondante.
  3. Utilisez des logiciels de gestion fiscale : Si vous préférez une approche numérique, vous pouvez utiliser des logiciels de gestion fiscale pour stocker et organiser tous vos documents numériquement.

Une fois que vous avez organisé vos documents fiscaux, il est important de les garder à jour tout au long de l’année. Ainsi, lorsque vous aurez à préparer vos déclarations fiscales, vous aurez déjà toutes les informations nécessaires à portée de main.

En suivant ces étapes simples pour organiser vos documents et informations fiscales, vous serez en mesure de gagner du temps et de réduire votre stress lors de la préparation de vos déclarations fiscales. N’oubliez pas que l’organisation est la clé pour un processus fiscal efficace.

Étape 2 : Maximiser les déductions et les crédits d’impôt

Dans le processus de déclaration d’impôts, une fois que vous avez identifié toutes vos sources de revenus et rassemblé vos documents nécessaires, il est temps de passer à l’étape suivante : maximiser les déductions et les crédits d’impôt. Ces déductions et crédits vous permettent de réduire le montant d’impôt que vous devez payer, ce qui peut représenter une économie significative.

1. Les déductions fiscales

Les déductions fiscales sont des montants que vous pouvez soustraire de votre revenu total, réduisant ainsi votre revenu imposable. Cela signifie que vous serez soumis à un taux d’imposition inférieur, ce qui peut entraîner une économie d’impôt importante. Voici quelques déductions fiscales courantes auxquelles vous pourriez être admissible :

  • Déduction pour les frais de garde d’enfants : Si vous avez des enfants et que vous payez des frais de garde, vous pouvez déduire une partie de ces frais de votre revenu imposable. Assurez-vous de conserver les reçus et les preuves de paiement pour pouvoir les réclamer.
  • Déduction pour les frais de scolarité : Si vous êtes inscrit à des cours ou à des programmes d’études, vous pourriez être admissible à une déduction pour les frais de scolarité. Renseignez-vous sur les critères d’admissibilité et assurez-vous de conserver tous les relevés de frais de scolarité.
  • Déduction pour les frais médicaux : Les frais médicaux admissibles peuvent être déduits de votre revenu imposable. Ces frais peuvent inclure les médicaments sur ordonnance, les frais d’hospitalisation, les soins dentaires, les lunettes et bien plus encore. Veillez à bien conserver tous les reçus et les relevés pour pouvoir les déduire.
Lire aussi  Comment simuler le montant de son impôt en quelques clics ?

2. Les crédits d’impôt

Contrairement aux déductions fiscales qui réduisent votre revenu imposable, les crédits d’impôt réduisent directement la somme d’impôt que vous devez payer. Il existe différents types de crédits d’impôt auxquels vous pourriez être admissible :

  • Crédit d’impôt pour les frais de scolarité : Si vous êtes inscrit à des cours ou à des programmes d’études, vous pourriez être admissible à un crédit d’impôt pour les frais de scolarité. Ce crédit peut être une économie significative, alors assurez-vous de vérifier si vous y êtes admissible.
  • Crédit d’impôt pour les frais de garde d’enfants : Si vous payez des frais de garde pour vos enfants afin de pouvoir travailler, vous pourriez être admissible à un crédit d’impôt pour les frais de garde d’enfants. Ce crédit peut réduire considérablement votre impôt à payer.
  • Crédit d’impôt pour personnes à charge : Si vous avez des personnes à charge, comme des enfants ou des personnes âgées, vous pourriez être admissible à un crédit d’impôt pour personnes à charge. Ce crédit peut vous permettre de réduire considérablement votre impôt à payer.

3. Travailler avec un professionnel des impôts

Maximiser les déductions et les crédits d’impôt peut être complexe, surtout si vous n’êtes pas familier avec les lois fiscales. C’est pourquoi il peut être judicieux de travailler avec un professionnel des impôts. Un professionnel des impôts expérimenté pourra vous aider à trouver toutes les déductions et crédits d’impôt auxquels vous êtes admissible, vous assurant ainsi une déclaration précise et maximisée.

En conclusion, maximiser les déductions et les crédits d’impôt est une étape cruciale dans le processus de déclaration d’impôts. En identifiant toutes les déductions fiscales auxquelles vous êtes admissible et en profitant des crédits d’impôt disponibles, vous pouvez réduire considérablement le montant d’impôt que vous devez payer. N’hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel des impôts pour maximiser vos économies.

Étape 3 : Utiliser les services d’un expert-comptable spécialisé

Lorsque vous gérez vos impôts en tant que particulier ou en tant qu’entreprise, il peut être extrêmement utile de faire appel aux services d’un expert-comptable spécialisé. Un expert-comptable a les compétences et les connaissances nécessaires pour vous aider à gérer efficacement vos obligations fiscales et à optimiser vos finances. Voici quelques raisons pour lesquelles il peut être bénéfique d’utiliser les services d’un expert-comptable spécialisé.

1. Expertise en matière de fiscalité

Les lois fiscales sont complexes et en constante évolution. Il est difficile de rester à jour avec toutes les règles et réglementations fiscales. Un expert-comptable spécialisé est formé pour comprendre en détail les lois fiscales et les implications fiscales qui s’appliquent à votre situation. Ils peuvent vous aider à naviguer dans la complexité de la fiscalité et à vous assurer que vous êtes en conformité avec les lois fiscales en vigueur.

2. Optimisation fiscale

Un expert-comptable spécialisé est également compétent pour vous aider à optimiser vos finances. Ils peuvent analyser votre situation financière et fiscale pour identifier les opportunités d’économies d’impôts et de réductions d’impôts. Ils peuvent également vous conseiller sur les choix judicieux en matière de déduction fiscale afin de maximiser vos économies.

3. Gain de temps et d’efficacité

La gestion de vos impôts peut être un processus long et fastidieux, en particulier si vous n’êtes pas familier avec les exigences fiscales. Faire appel à un expert-comptable spécialisé permet de vous libérer du temps et de l’énergie pour vous concentrer sur votre activité principale. Ils s’occupent de tous les aspects liés à la fiscalité, y compris la collecte des documents nécessaires, la préparation et la soumission des déclarations fiscales, ainsi que la gestion des correspondances avec l’administration fiscale.

4. Réduction des risques d’erreur

Les erreurs dans la gestion de vos impôts peuvent entraîner des pénalités financières et des problèmes avec l’administration fiscale. Un expert-comptable spécialisé a l’expérience et les compétences nécessaires pour éviter les erreurs courantes et les problèmes fiscaux. Ils veilleront à ce que vos déclarations fiscales soient exactes et complètes, minimisant ainsi les risques d’audit ou de problèmes juridiques.

En conclusion, faire appel aux services d’un expert-comptable spécialisé peut vous aider à naviguer dans le système fiscal de manière plus efficace et à optimiser vos finances. Leur expertise en matière de fiscalité, leur capacité à identifier les opportunités d’économies d’impôts, leur gain de temps et d’efficacité, ainsi que leur capacité à réduire les risques d’erreur font d’eux un atout précieux pour toute personne ou entreprise souhaitant gérer ses impôts de manière optimale.

Articles similaires

Rate this post
Author:
Bonjour, je m'appelle Linda et j'ai 35 ans. Je suis Inspectrice des impôts. Bienvenue sur mon site web!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *